X

Inscription pour recevoir le parcours et la newsletter

Le site Entreprise Ovale utilise des cookies pour assurer toutes les fonctionnalités, vous offrir une bonne expérience de navigation et nous aider à améliorer le contenu.

Agir et gagner sous la pression: expérience de sportif

High Pressure

Nous sommes dans la traversée du gué de la pandémie avec de l’eau allant du mollet au cou selon notre taille à chacun. Puis nous entrerons dans la traversée du désert économique ? Déjà on nous parle des transformations que nous devrons vivre comme si elles allaient de soi pour leurs auteurs. À vivre la crise actuelle, imaginer le futur et se laisser guider par la pression extérieure, nous entretenons nos angoisses. Comment vais-je m’en sortir ? Aurais-je assez de moyens ? Et s’il m’arrive ceci ou cela ? Que vais-je leur dire ? Et s’ils me posent des questions ? Je les entends déjà me dire…

À vrai dire, si les émotions nous semblent très fortes (et elles le sont), elles ne sont pas caractéristiques de ce moment. Il y a quelques semaines, au moment de l’annonce du confinement, je les traversais alors je me suis rappelé mes enseignements de joueur de rugby, de ces instants où il m’a fallu verser une larme pour libérer cette pression de ma première finale de coupe ou de ma première sélection nationale. Je me suis rappelé aussi ces moments professionnels de stress où nous attendions la réponse de nos clients sur le choix de leur fournisseur pour le système d’énergie de ses stations cellulaires pour les années à venir (des contrats d’une valeur annuelle de 2 M€ à 10 M€). Ces commandes conditionnaient le quotidien de 280 personnes. Nous ne les avons pas toutes gagnées mais Dieu que l’équipe faisait du bien dans les quelques échecs et les nombreux succès.

Pour utiliser au mieux ces émotions, voici quelques petits trucs.

Étape 1 : Se ramener sur l’instant présent en s’appliquant les pratiques que nous utilisons dans les compétitions.

N’essayez pas de vous raisonner, de refouler vos émotions et encore moins de vous culpabiliser de les avoir. Elles amènent avec elles une production biochimique interne qui peut vous être utile ou néfaste selon la manière dont vous l’utilisez. Accueillez-les pour pouvoir vous en distancer ! Peut-être même maintenant si ce passage est pour vous une découverte ! Posez-vous, éventuellement assis mais de manière tonique (sur une chaise ou un tabouret le dos droit). Mettez une main sur votre abdomen et respirez le plus profondément possible en sentant votre ventre se gonfler, expirez plus lentement que vous inspirez. En expirant par la bouche, c’est plus facile à contrôler. Faites cela 3 à 5 fois sans chercher rien d’autre que de vous concentrer sur cette respiration. En le faisant, vous vous recentrez sur le moment présent. Ces techniques sont largement employées en pleine conscience. Nous serons heureux de recommander des instructeurs hautement qualifiés dans l’accompagnement à la méditation à ceux qui sont intéressés. Mais revenons au sport.

Voici pour vous un exemple de ces principes mis en action. Le haka des All Blacks

Le haka, aujourd’hui bien connu, des All-Blacks de Nouvelle Zélande est à l’origine une danse que les peuples Maori faisaient à diverses occasions pour marquer leur respect. Si le haka est un attachement aux traditions des peuples originaires de Nouvelle Zélande, observez cependant le rythme donné dans la vidéo.  Les joueurs commencent par respirer profondément puis entameront leur cri dans un rythme qui reprend une suite d’inspirations et d’expirations plus lente.  Observez la synchronisation très travaillée des joueurs. Le haka ne construit pas une équipe, mais une grande équipe peut faire un grand haka. Parce qu’il a été travaillé à l'entraînement, les joueurs se recentrent en fait sur le moment présent, libérant les émotions en énergie qu’ils utiliseront pour entamer le match.

Pour aller plus loin dans la lecture nous vous invitons à vous connecter.